logo gers tourisme-gers

C'est partie pour une journée sportive

On the road again, à Nogaro

Voir -

On the road again, à Nogaro

portrait polaroid polaroid cadre

Testé pour vous par Damien

C'est par une belle matinée d'été que je décide de prendre ma voiture et d'aller me balader sur les routes gersoises où plutôt sur celle du circuit Paul Armagnac de Nogaro et ses environs, ma journée s'annonce sportive !

Loisirs
icone printemps Printemps
Armagnac

Je me lance, dans la peau...

...d'un pilote auto

...d'un pilote auto

À mon arrivée dans la petite bourgade de Nogaro, je suis accueilli par le célèbre rond-point, où trône fièrement une voiture de Formule 1. Pas de doute je suis bien à Nogaro  ! 

C'est donc tout naturellement que je prends la direction du circuit Paul Armagnac, célèbre pour ses nombreuses courses, et notamment celles de Pâques. Une fois sur place et moyennant une soixantaine d'euros, j'enfile une combinaison, un casque, et me voilà embarqué dans une voiture de course pour un baptême de pilotage. 
Fort de cette première mise en jambe sportive, je décide de continuer sur ma lancée  !

Voir plus
...d'un pilote de l'air

...d'un pilote de l'air

En quittant le circuit Paul Armagnac, je tombe nez à nez avec avec l'aéro-club de Nogaro

Pour les plus aventuriers, ce club historique et emblématique de la ville propose différents vols d’initiation que ce soit en ULM, en hélicoptère, ou bien en planeur le tout pour une cinquantaine d'euros. 
Hélas, mon vertige et moi, nous préférons dire non (mais je vous conseille vivement d'expérimenter un vol d'initiation) et me voilà en route vers une autre activité sportive : le vélorail de l'Armagnac  !
Voir plus
...d'un cycliste sur rails

...d'un cycliste sur rails

Situé à quelques encablures de là sur une ancienne voie de chemin de fer, c'est avec enthousiasme que je découvre ma monture pour cette balade en pays d'Armagnac  ! Me voilà au Vélorail de l'Armagnac !
Une fois sur mon « vélo » un peu particulier, je mets de coté le volet sportif et je me laisse tranquillement aller le long des vignobles du Bas-Armagnac. 

À mon retour à Nogaro et après m’être dépensé toute la matinée, une chose est sûre  : j'ai faim  !!!

Voir plus
Je me mets en quête d'un restaurant

Je me mets en quête d'un restaurant

À peine sorti du vélorail, je n'ai même pas le temps de faire 500 mètres que se dressent face à moi les arènes de la ville.
 
Mon appétit prenant le dessus je décide de repousser la visite de ce lieu dans l'après-midi et je prends la direction du restaurant le Solenca.
Une fois sur place, je ne résiste pas à goûter un petit Floc de Gascogne en guise d'apéritif, puis je me laisse séduire par la cuisine fine de terroir que le chef propose.
 
Après avoir bu mon café, il est temps pour moi de poursuivre ma route en terre nogarolienne.

Voir plus

L'avis de...

Claye

... Claye

De passage à... Nogaro, nous avons fait une pause déjeuner dans ce restaurant. Les assiettes sont bien garnies, avec des produits du terroir, un régal !! 

Sans Titre
Sans Titre
Sans Titre
Sans Titre
+ 5 Sans Titre
Je déguste de l'Armagnac millésimé

Je déguste de l'Armagnac millésimé

De passage dans le Bas-Armagnac, je me dois de conclure le repas avec un digestif. C'est pourquoi après m’être régalé au Solenca, je prends la direction des Hauts de Montrouge, entreprise spécialisée dans la production viticole et surtout d'Armagnac ! 
Après avoir pris quelques photos lors de la visite des chais de stockage et de vieillissement, il est l'heure de la dégustation. Je jette alors mon dévolu sur un Bas-Armagnac de 1996, une pure merveille  ! À deux ans près, cela aurait pu être le millésime de mon année de naissance !
Mais comme toutes les bonnes choses ont une fin, il est déjà temps pour moi de partir et de continuer ma route en direction des arènes pour la suite de la visite.

 
Découverte de caractère

Découverte de caractère

Nogaro est non seulement une place forte de la course automobile en France, mais c'est également un haut lieu de la course landaise, notamment grâce à la Corne d'Or organisée chaque année durant l'été  ! J'ai de la chance car en ce jour de course, l'Office de Tourisme du Bas Armagnac et les clubs taurins des alentours organisent des rencontres et des visites, afin d'expliquer aux visiteurs les principes de cette tradition taurine. Et c'est gratuit !

Ce système de greeters* me permet de redécouvrir grâce à un ambassadeur du territoire ce sport ancestral et typique de la culture Gasconne. En cette fin d'après-midi au son des bandas et devant les exploits des écarteurs et des voltigeurs, je n'ai plus envie de repartir d'ici !

 

*Locaux qui ont pour but de faire visiter aux touristes leur territoire. 

Course landaise à Nogaro

title

Les expériences à vivre