logo gers tourisme-gers

Expliquée par les gens d'ici

La Course Landaise

Voir -

La Course Landaise

portrait polaroid polaroid cadre

Testé pour vous par Marc et Simon

Ayant découvert les Courses Landaises depuis nos dernières vacances dans le Sud-Ouest de la France, un ami nous conseille de venir en juillet à Nogaro. Véritable capitale de cette discipline, chaque année ce village à pour tradition d'organiser une Course Landaise unique appelée la Corne d'Or qui permet au public d’élire la meilleure vache qui devient la Corne d’Or de l’année ! Ce spectacle est le point d’orgue de la « temporada » et représente l'événement majeur de la Course Landaise en France. Alors nous fonçons ! Après avoir acheté nos billets auprès de l'Office de Tourisme de Nogaro nous prenons la route !

Loisirs
icone ete Été
Armagnac
Nous flânons au marché gourmand

Nous flânons au marché gourmand

Dès notre arrivée dans le village de Nogaro, nous sommes conquis, il y a un marché de producteurs juste à côté des Arènes sur le parvis.
Nous découvrons des produits du terroir gersois, comme le porc noir de Bigorre, le fromage… Nous goûtons à la croustade, le dessert gascon par excellence, d’après ce que nous dit Elody qui prend plaisir à nous faire une démonstration de sa fabrication.
Nous nous régalons avec un vin rouge Côtes de Gascogne pour moi et un verre de Floc de Gascogne pour Simon. Nous profitons de ces bonnes odeurs et de la convivialité qui règnent sur ce marché.

Voir plus
La rencontre tant attendue

La rencontre tant attendue

Pour faire partager la tradition de la Course Landaise, les clubs taurins et l’Office de Tourisme de Nogaro en Armagnac nous ont proposé d’être accompagnés par un passionné appelé "Greeter", pour nous assister pendant le spectacle. Plutôt novices, nous avons sauté sur l'occasion ! En plus, il suffit de s'inscrire auprès de l’Office de Tourisme, pour profiter de leurs conseils avisés.

Un peu avant la course, nous rencontrons notre « Greeter », Stéphane, fin ambassadeur de ce sport gascon, nous sentons rapidement qu'il va mettre du cœur à nous expliquer les règles et nous permettre de profiter pleinement du spectacle.
Avec nous, il y a 3 autres personnes accompagnées de Stéphane. Nous voilà donc partis pour vivre une course unique et riche en découvertes.

Nous vivons la course avec passion

Nous vivons la course avec passion

Installés dans ces impressionnantes arènes, nous les regardons se remplir peu à peu. Le son des bandas nous met dans l'ambiance. Stéphane commence par nous rappeler un peu les principes de base de la Course Landaise. Pour lui c'est un sport mais aussi un défi entre un homme qui s'appelle l'écarteur et la bête.
 
Et voilà que les écarteurs rentrent en piste au son de la marche cazérienne (hymne de la course landaise) pour se présenter au public. Tous vêtus d'un pantalon blanc d’un boléro coloré, brodé de paillettes, leur beauté et leur motivation me donnent des frissons ! 
 Nous échangeons un regard avec Simon, nous sommes impatients de vivre ce moment !

La course commence, l'écarteur se place au centre de l'arène et appelle la vache qui fonce droit sur lui. Stéphane nous explique qu'il doit au dernier moment, par un mouvement du corps, faire passer la tête de la vache au creux de ses reins.
 
C'est spectaculaire, les écarteurs nous régalent les uns après les autres, c'est un plaisir d'assister à cette course ! Nous nous prenons, bras dessus, bras dessous, lorsque nous reconnaissons les notes de "l’Encantada", nous ne résistons pas à fredonner "patapim patapam..."

Sans Titre
Sans Titre
Sans Titre
Sans Titre
+ 2 Sans Titre
polaroid portrait
polaroid cadre photo

Nous profitons de la soirée tapas

On termine cette belle journée par la soirée tapas, nous nous remettons de nos émotions, en se remémorant les moments forts de la course encore et encore !
Nous sommes impatients de connaitre les résultats du vote du public pour savoir quelle vache sera primée Corne d’Or. 

LIRE -

Les expériences à vivre