Site officiel du Tourisme dans le Gers / Sud-Ouest / Occitanie

Moi, le 31 décembre, je vendange aux flambeaux  ! // Expérience touristique dans le gers

Moi, le 31 décembre, je vendange aux flambeaux  !

Moi, le 31 décembre, je vendange aux flambeaux  !

masque
tourisme gers
Testé pour vous par Bernard
À Viella, l’évènement incontournable de la période des fêtes est sans aucun doute celui qui entoure le 31 décembre avec les vendanges tardives ! Dans ce village de 700 habitants, situé en plein cœur des AOP Madiran et Pacherenc du Vic-Bilh, au sein de notre Gers, les fêtes des vendanges tardives donnent naissance à une cuvée unique de Pacherenc du Vic-Bilh en série limitée. Cette année, je me suis offert en cadeau de Noël d’être parmi les vendangeurs !
tourisme gers
Une arrivée tôt le matin
Une arrivée tôt le matin

J’arrive au sein de ce village d’Occitanie qui se décline tout en longueur vers 9h30. J’ai suivi les conseils des habitués de cette tradition et me suis habillé chaudement. J’ai même prévu des mitaines et une grosse écharpe…sait-on jamais !  Il y a déjà des véhicules garés un peu partout. Pour la première fois cette saison, les festivités commencent dés 10h  et j’ai décidé de ne pas rater ça !

Je me suis inscrit au « Voyage au cœur de l’Appellation Pacherenc du Vic Bilh ». Moi quand on me parle de faire des découvertes un verre à la main…je suis toujours partant et avec le sourire en prime ! Et franchement pour 15€ la promenade de 2h30, avec de belles dégustations et des nouvelles découvertes sur cette appellation historique, je me dis que ça vaut le coup de mettre le réveil !

Un Voyage au cœur du terroir
Un Voyage au cœur du terroir

Nous voilà parti ! J’ai l’impression de faire un peu un voyage de collégien en montant dans le bus à l’invitation de la jeune fille chargée de nous escorter. 1ere étape : La vigne de Sabine Laborde, vigneronne à Viella bien entendu. Au fur et à mesure des mots, je deviens incollable sur le terroir et la technique de passerillage. Tout cela s’agrémente de la dégustation des baies déjà fripées de leurs âges qui révèlent en bouche le trésor de leur sucre. Je déguste juste après un Pacherenc sec qui me laisse une surprise saisissante et aromatique au creux du palais et sur la langue ! Quelle belle surprise ! Avec mon verre accroché autour du cou, on repart tous pour la cave de Saint Mont. je suis assis auprès d’un couple qui est venu comme moi, spécialement pour cette journée de Pau. Ils font la visite pour la première fois et sont super sympas. Je sens qu’on va bien s’entendre ! 

Je pénètre comme tous les autres, dans l’antre des antres, le cuvier. Je me sens tout petit tout à coup à côté de ces cuves gigantesques qui trônent ici en maîtres ultimes. Comme un labyrinthe horizontal perpétuel et de miroir, les cuves reflètent les couleurs des anoraks de tout notre groupe, les sons des voix sonnent graves et sont alourdis par la puissance des lieux. Je déguste un vin de première trie. Nous nous dirigeons tel un seul homme vers le petit chai à barriques. Je ressens toujours cette sensation étrange à la vue de tous ces fûts de chêne. L’émotion presque enfantine et innocente de la découverte d’un trésor et celle très jouissive de la contemplation pure d’un tableau d’une beauté inouïe ! Ici je comprends qu’on élève un Pacherenc dans le silence et la patience, dans les odeurs du chêne et les vibrations de la passion. Bref cette balade de 2h30 m’a ouvert tous les sens…

Le Déjeuner Vigneron
Le Déjeuner Vigneron

Avec mes nouveaux amis de Pau, nous repartons vers le foyer de Viella. Le déjeuner des vignerons s’annonce animé ! Les chanteurs vignerons entament dès le début du déjeuner des chansons qui nous emportent immédiatement dans un tourbillon de festivité ! Moi qui chante faux comme un goret, je me surprends à pousser la chansonnette avec eux et tous les convives de ma table. Je pose les bras sur les épaules de mes voisins de table, je les emporte dans mon balancement de droite à gauche et j’ai la sensation de faire partie d’une extraordinaire cérémonie ancestrale. J’ai payé le déjeuner 25€ et j’ai engrangé 3 heures de bonheur en plus de la gastronomie du terroir. Un festin pour le cœur et le palais !

Un cérémonial ancestral
Un cérémonial ancestral
Je suis curieux et impatient d’assister au rituel traditionnel du Pacherenc du Vic Bilh et visiblement je ne suis pas le seul ! Petit à petit le monde arrive et la variété de la population est impressionnante. Il y a là des familles, des anciens qui portent fièrement le béret, je discute avec un homme au visage buriné par le soleil et sa vie au grand air. Ses mots sentent la passion de son terroir : « Allez Petit, avant que la vendange de la Saint Sylvestre ne s’ouvre, on va gouter si les fruits  de Viella mûris au soleil et cultivés avec tout l’amour de la passion des vignerons d’ici sont bons et faits ! »

Le maitre de cérémonie arrive. Il est revêtu avec d’autres personnages impressionnants d’une longue toge rouge et porte une médaille autour du cou. Une grappe de la vigne est apportée sous mes yeux, au maître de cérémonie. Le raisin est écrasé délicatement dans un calice pour en extraire toute sa substantifique moelle. Le maître Viguier goute alors le nectar. J’ai la sensation d’assister à quelque chose de grand, d’un peu fou, de presque mystique ! 

Une retraite aux flambeaux en ouverture
Une retraite aux flambeaux en ouverture
18h30, il fait nuit et déjà un peu froid. Je ne regrette pas d’avoir pris ma grosse écharpe ! La chaleur du flambeau que je porte à bout de bras me lèche le bout du nez et fait briller mes yeux. Je suis un chemin balisé par les flammes de tous les participants, un peu comme un pèlerinage incroyable.  Le chemin pour se rendre sur les quelques hectares des parcelles réservées aux vendanges  est balisé par des pots de terre enflammés qui nous guident jusqu’au vignoble. L’ambiance est exceptionnelle ! Je marche sans m’en rendre compte environ 2 km porté par la vague des 2000 personnes qui sont autour de moi.  C’est un sentiment unique !
Le bruit des sécateurs et des accents locaux
Le bruit des sécateurs et des accents locaux

Je vis un moment festif et convivial incroyable. Les locaux et les touristes mélangent leurs accents. Les bérets du terroir côtoient les écharpes des villes. Toutes les générations se rassemblent et personne, y compris moi, ne semblent ressentir la température proche du zéro. Tout se fait accompagné des chansons des vignerons et en musique.

Au bruit des sécateurs dans la nuit, se rajoutent les animations musicales. De quoi donner du tonus en plus de la bonne odeur du vin chaud ! Je me sens utile et généreux. Je n’ai pas réservé pour le réveillon mais l’an prochain, c’est certain, je resterai après cette vendange extraordinaire pour passer la nuit de la Saint Sylvestre avec tous mes nouveaux amis et j’égrainerai avec eux les douze coups de minuit !

Infos pratiques

horaires
Dates
Horaires
Pour réserver votre réveillon de la Saint-Sylvestre : cliquez ici
Accès
Tarifs
Une question ?
Avis
Détails

Retour en images

précédent
suivant
gers tourisme loisirs

Autres expériences à vivre

Partagez à votre tour votre expérience avec #tourismegers

facebook tourisme gers
Instagram tourisme gers
Twitter tourisme gers
Pinterest tourisme gers
Youtube tourisme gers
 
Fermer
haut de la page
Chargement en cours..