ABBAYE DE FLARAN - EXPOSITION Michel Thersiquel, Finistère et îles du Ponant

Valence-sur-Baïse / Territoire Armagnac
Site officiel du Tourisme dans le Gers / Sud-Ouest / Occitanie

abbaye de flaran - exposition michel thersiquel, finistère et îles du ponant 32459 valence-sur-baïse gers

abbaye de flaran - exposition michel thersiquel, finistère et îles du ponant à valence-sur-baïse (32459), dans le gers, sud-ouest

abbaye de flaran - exposition michel thersiquel, finistère et îles du ponant tourisme dans le gers sud ouest de la france
abbaye cistercienne de flaran, abbaye de flaran
32310 - valence-sur-baïse

ABBAYE DE FLARAN - EXPOSITION Michel Thersiquel, Finistère et îles du Ponant

Valence-sur-Baïse / Territoire Armagnac
Coordonnées :
Abbaye cistercienne de Flaran, Abbaye de Flaran
32310 - Valence-sur-Baïse
Tél: +33 (0)5 31 00 45 75
Alternant, au gré des rencontres artistiques, le noir et blanc ou la couleur, les départements ou régions françaises et le reste du monde, l’Abbaye de Flaran poursuit inlassablement son questionnement sur la ruralité de notre planète, à travers les sillons successifs creusés par les travaux personnels et originaux des photographes invités.

Mis à l’honneur à titre posthume à l’Abbaye de Flaran, cette année 2018, pour le 10e sillon de l’opération « La profondeur des champs », Michel Thersiquel (Bannalec,1944 – Concarneau,2007) s’affirme, jusqu’à sa mort, comme le photographe de la « maritimité » bretonne.

Fils d’un horloger et photographe, il poursuit parallèlement les deux cursus avant de basculer dès 1963 vers le second et s’installe, en 1966, en tant que photographe à Pont-Aven ; il y est vite distingué pour ses portraits et développe alors une recherche plus esthétique sur le cadrage, la matière et la lumière. Installé en 1973 à Bannalec, il participe à la création du groupe de photographes Sellit, dévolu à la Bretagne, ses îles puis à la pêche et la vie rurale.
Réalisateur, photographe-reporter, chargé de missions photographiques pour le Conservatoire du littoral ou les collectivités, il ancre son travail dans ces thèmes récurrents qui ne le quitteront plus.

Il sourd de cet oeuvre puissant et monolithique, à son image et celle de l’environnement breton, sa tendresse pour le Finistère et ses habitants, à travers un travail encore étonnamment peu montré en France.

Un catalogue accompagne chaque sillon de cette manifestation unique en son genre.


Exposition conçue et coordonnée par la Conservation Départementale du Patrimoine/Flaran, en partenariat avec l’Association des Amis de Michel Thersiquel et le Port-Musée de Douarnenez (29), inscrite dans le cadre du Festival « La profondeur des champs, sillon n°10 ».
Alternant, au gré des rencontres artistiques, le noir et blanc ou la couleur, les départements ou régions françaises et le reste du monde, l’Abbaye de Flaran poursuit inlassablement son questionnement sur la ruralité de notre planète, à travers les sillons successifs creusés par les travaux personnels et originaux des photographes invités.

Mis à l’honneur à titre posthume à l’Abbaye de Flaran, cette année 2018, pour le 10e sillon de l’opération « La profondeur des champs », Michel Thersiquel (Bannalec,1944 – Concarneau,2007) s’affirme, jusqu’à sa mort, comme le photographe de la « maritimité » bretonne.

Fils d’un horloger et photographe, il poursuit parallèlement les deux cursus avant de basculer dès 1963 vers le second et s’installe, en 1966, en tant que photographe à Pont-Aven ; il y est vite distingué pour ses portraits et développe alors une recherche plus esthétique sur le cadrage, la matière et la lumière. Installé en 1973 à Bannalec, il participe à la création du groupe de photographes Sellit, dévolu à la Bretagne, ses îles puis à la pêche et la vie rurale.
Réalisateur, photographe-reporter, chargé de missions photographiques pour le Conservatoire du littoral ou les collectivités, il ancre son travail dans ces thèmes récurrents qui ne le quitteront plus.

Il sourd de cet oeuvre puissant et monolithique, à son image et celle de l’environnement breton, sa tendresse pour le Finistère et ses habitants, à travers un travail encore étonnamment peu montré en France.

Un catalogue accompagne chaque sillon de cette manifestation unique en son genre.


Exposition conçue et coordonnée par la Conservation Départementale du Patrimoine/Flaran, en partenariat avec l’Association des Amis de Michel Thersiquel et le Port-Musée de Douarnenez (29), inscrite dans le cadre du Festival « La profondeur des champs, sillon n°10 ».

Contact site : Conservation Départementale du Patrimoine et des Musées, Abbaye de Flaran, 32310 Valence-sur-Baïse
Tél. 05.31.00.45.85 –e.mail : flaranconservation@gers.fr
Lieu :
Abbaye de Flaran
Abbaye de Flaran
32310 - Valence-sur-Baïse
Coordonnées du lieu :
- Tél. +33 (0)5 31 00 45 75
Alternant, au gré des rencontres artistiques, le noir et blanc ou la couleur, les départements ou régions françaises et le reste du monde, l’Abbaye de Flaran poursuit inlassablement son questionnement sur la ruralité de notre planète, à travers les sillons successifs creusés par les travaux personnels et originaux des photographes invités.

Mis à l’honneur à titre posthume à l’Abbaye de Flaran, cette année 2018, pour le 10e sillon de l’opération « La profondeur des champs », Michel Thersiquel (Bannalec,1944 – Concarneau,2007) s’affirme, jusqu’à sa mort, comme le photographe de la « maritimité » bretonne.

Fils d’un horloger et photographe, il poursuit parallèlement les deux cursus avant de basculer dès 1963 vers le second et s’installe, en 1966, en tant que photographe à Pont-Aven ; il y est vite distingué pour ses portraits et développe alors une recherche plus esthétique sur le cadrage, la matière et la lumière. Installé en 1973 à Bannalec, il participe à la création du groupe de photographes Sellit, dévolu à la Bretagne, ses îles puis à la pêche et la vie rurale.
Réalisateur, photographe-reporter, chargé de missions photographiques pour le Conservatoire du littoral ou les collectivités, il ancre son travail dans ces thèmes récurrents qui ne le quitteront plus.

Il sourd de cet oeuvre puissant et monolithique, à son image et celle de l’environnement breton, sa tendresse pour le Finistère et ses habitants, à travers un travail encore étonnamment peu montré en France.

Un catalogue accompagne chaque sillon de cette manifestation unique en son genre.


Exposition conçue et coordonnée par la Conservation Départementale du Patrimoine/Flaran, en partenariat avec l’Association des Amis de Michel Thersiquel et le Port-Musée de Douarnenez (29), inscrite dans le cadre du Festival « La profondeur des champs, sillon n°10 ».
Alternant, au gré des rencontres artistiques, le noir et blanc ou la couleur, les départements ou régions françaises et le reste du monde, l’Abbaye de Flaran poursuit inlassablement son questionnement sur la ruralité de notre planète, à travers les sillons successifs creusés par les travaux personnels et originaux des photographes invités.

Mis à l’honneur à titre posthume à l’Abbaye de Flaran, cette année 2018, pour le 10e sillon de l’opération « La profondeur des champs », Michel Thersiquel (Bannalec,1944 – Concarneau,2007) s’affirme, jusqu’à sa mort, comme le photographe de la « maritimité » bretonne.

Fils d’un horloger et photographe, il poursuit parallèlement les deux cursus avant de basculer dès 1963 vers le second et s’installe, en 1966, en tant que photographe à Pont-Aven ; il y est vite distingué pour ses portraits et développe alors une recherche plus esthétique sur le cadrage, la matière et la lumière. Installé en 1973 à Bannalec, il participe à la création du groupe de photographes Sellit, dévolu à la Bretagne, ses îles puis à la pêche et la vie rurale.
Réalisateur, photographe-reporter, chargé de missions photographiques pour le Conservatoire du littoral ou les collectivités, il ancre son travail dans ces thèmes récurrents qui ne le quitteront plus.

Il sourd de cet oeuvre puissant et monolithique, à son image et celle de l’environnement breton, sa tendresse pour le Finistère et ses habitants, à travers un travail encore étonnamment peu montré en France.

Un catalogue accompagne chaque sillon de cette manifestation unique en son genre.


Exposition conçue et coordonnée par la Conservation Départementale du Patrimoine/Flaran, en partenariat avec l’Association des Amis de Michel Thersiquel et le Port-Musée de Douarnenez (29), inscrite dans le cadre du Festival « La profondeur des champs, sillon n°10 ».

Contact site : Conservation Départementale du Patrimoine et des Musées, Abbaye de Flaran, 32310 Valence-sur-Baïse
Tél. 05.31.00.45.85 –e.mail : flaranconservation@gers.fr
Alternant, au gré des rencontres artistiques, le noir et blanc ou la couleur, les départements ou régions françaises et le reste du monde, l’Abbaye de Flaran poursuit inlassablement son questionnement sur la ruralité de notre planète, à travers les sillons successifs creusés par les travaux personnels et originaux des photographes invités.

Mis à l’honneur à titre posthume à l’Abbaye de Flaran, cette année 2018, pour le 10e sillon de l’opération « La profondeur des champs », Michel Thersiquel (Bannalec,1944 – Concarneau,2007) s’affirme, jusqu’à sa mort, comme le photographe de la « maritimité » bretonne.

Fils d’un horloger et photographe, il poursuit parallèlement les deux cursus avant de basculer dès 1963 vers le second et s’installe, en 1966, en tant que photographe à Pont-Aven ; il y est vite distingué pour ses portraits et développe alors une recherche plus esthétique sur le cadrage, la matière et la lumière. Installé en 1973 à Bannalec, il participe à la création du groupe de photographes Sellit, dévolu à la Bretagne, ses îles puis à la pêche et la vie rurale.
Réalisateur, photographe-reporter, chargé de missions photographiques pour le Conservatoire du littoral ou les collectivités, il ancre son travail dans ces thèmes récurrents qui ne le quitteront plus.

Il sourd de cet oeuvre puissant et monolithique, à son image et celle de l’environnement breton, sa tendresse pour le Finistère et ses habitants, à travers un travail encore étonnamment peu montré en France.

Un catalogue accompagne chaque sillon de cette manifestation unique en son genre.


Exposition conçue et coordonnée par la Conservation Départementale du Patrimoine/Flaran, en partenariat avec l’Association des Amis de Michel Thersiquel et le Port-Musée de Douarnenez (29), inscrite dans le cadre du Festival « La profondeur des champs, sillon n°10 ».
Alternant, au gré des rencontres artistiques, le noir et blanc ou la couleur, les départements ou régions françaises et le reste du monde, l’Abbaye de Flaran poursuit inlassablement son questionnement sur la ruralité de notre planète, à travers les sillons successifs creusés par les travaux personnels et originaux des photographes invités.

Mis à l’honneur à titre posthume à l’Abbaye de Flaran, cette année 2018, pour le 10e sillon de l’opération « La profondeur des champs », Michel Thersiquel (Bannalec,1944 – Concarneau,2007) s’affirme, jusqu’à sa mort, comme le photographe de la « maritimité » bretonne.

Fils d’un horloger et photographe, il poursuit parallèlement les deux cursus avant de basculer dès 1963 vers le second et s’installe, en 1966, en tant que photographe à Pont-Aven ; il y est vite distingué pour ses portraits et développe alors une recherche plus esthétique sur le cadrage, la matière et la lumière. Installé en 1973 à Bannalec, il participe à la création du groupe de photographes Sellit, dévolu à la Bretagne, ses îles puis à la pêche et la vie rurale.
Réalisateur, photographe-reporter, chargé de missions photographiques pour le Conservatoire du littoral ou les collectivités, il ancre son travail dans ces thèmes récurrents qui ne le quitteront plus.

Il sourd de cet oeuvre puissant et monolithique, à son image et celle de l’environnement breton, sa tendresse pour le Finistère et ses habitants, à travers un travail encore étonnamment peu montré en France.

Un catalogue accompagne chaque sillon de cette manifestation unique en son genre.


Exposition conçue et coordonnée par la Conservation Départementale du Patrimoine/Flaran, en partenariat avec l’Association des Amis de Michel Thersiquel et le Port-Musée de Douarnenez (29), inscrite dans le cadre du Festival « La profondeur des champs, sillon n°10 ».

Contact site : Conservation Départementale du Patrimoine et des Musées, Abbaye de Flaran, 32310 Valence-sur-Baïse
Tél. 05.31.00.45.85 –e.mail : flaranconservation@gers.fr
michel thersiquel, finistère et îles du ponant
du samedi 13 octobre 2018 au dimanche 17 mars 2019
Dimanche 14h - 18h : 9h30 - 12h30 Lundi 14h - 18h : 9h30 - 12h30 Mardi 14h - 18h : 9h30 - 12h30 Mercredi 14h00 - 18h00 : 9h30 - 12h30 Jeudi 14h - 18h : 9h30 - 12h30 Vendredi 14h - 18h : 9h30 - 12h30 Samedi 14h - 18h : 9h30 - 12h30
Carte de crédit
Carte de crédit
Chèque
Chèque
Espèce
Espèce
Le petit d´artagnan© Gersfriendly©
En ce moment :
 
Copyright(s) photo(s) | Abbaye de flaran - exposition michel thersiquel, finistère et îles du ponant :
/ collection tourisme gers/CDPM/Flaran
 
Fermer
haut de la page
Chargement en cours..