Portraits, Elles & Ils font le Gers

gers

Marc FOUILLAND , portrait d'un(e) gersois(e)

CIRCA - FESTIVAL DU CIRQUE ACTUEL

Auch et son pays
Voici le portrait de Marc Fouilland, Directeur de CIRCa. C'est en 1997 qu'il est arrivé dans le Gers, pour prendre la direction du théâtre et des affaires culturelles de la ville d'Auch. Lui qui n'avait pas de penchant particulier pour le cirque, a découvert un monde de passionnés généreux face à leur public. Devenant à son tour, un amoureux et fervent défenseur des arts de la piste. Faisons connaissance...

Quelles sont vos origines ? D'où venez-vous ?
C'est en Bourgogne que j'ai eu la chance de démarrer ma carrière et je suis arrivé à Auch après une escale en région parisienne. J'imaginais rester quelques années, mais ne cesse de prolonger mon séjour. Le Gers et son cirque actuel m'ont envouté, je crois.

Dans le métier que vous exercez au quotidien, qu'aimez-vous faire ? Quels sont vos petits plaisirs ?
Les rencontres qui se tissent ici à travers le projet de CIRCa et de ses activités, participent à la grande histoire du cirque. J'aime à regarder vivre cette terre de cirque, faite d'hommes et de femmes engagés, de prises de risques, de recherches et de dépassements. J'aime comme le cirque se joue des limites, des frontières et pas uniquement celle des corps. Nous avons tant besoin aujourd'hui de partager, de faire tomber les murs plutôt que de les construire.

Le festival CIRCa est devenu un rendez-vous incontournable du cirque actuel au plan national et international. Quelles sont les clés de ce succès ? Et que nous réserve l'édition 2016 ?
L'actualité du cirque que convoque chaque année notre festival est celle d'un cirque qui ne veut pas se laisser enfermer dans une forme, une esthétique, un propos, un genre artistique. Exigeant et populaire à la fois, c'est la force, la diversité et la singularité des propositions artistiques qui font la réussite d'un festival.
Les artistes invités ne sont pas surmédiatisés, la plupart sont inconnus du grand public qui fréquente notre festival. En 29 éditions, le cirque de création a su convaincre de la diversité de son actualité. Cette année, elle s'incarne à travers un cabaret ou avec les contes de fées sous chapiteau (Les Grands Fourneaux et Forever, happily…), autour d'un tas de buches (la Cosa), avec des personnages travestis (Mama/Papa Carnaval) ou seulement apparemment plus sérieux (Le corps utopique, Flux tendu...), sur la question du genre (Dad is dead ou La DévORée). Le cirque fricote avec le cinéma (Bobines), croise l'opéra (Hip 127) se joue du théâtre (La Femme de trop), s'invite dans les bibliothèques (Alexandrin le Grand)…
Bref, une fois de plus c'est la capacité des artistes à réinventer leurs cirques, des rapports singuliers aux publics, aux techniques, aux agrès et à notre époque surtout qui fait le succès et la popularité de notre festival.

Initiés, amateurs ou encore familles... Le festival s'adresse-t-il à tous ?
Le cirque surtout s'adresse à tous même si, comme d'autres arts, la diversité de ses formes s'adresse plus à tel ou tel type de personnes selon les spectacles et les spectateurs. Le festival propose des spectacles, des ateliers, des scènes ouvertes, investit le cœur de ville, mobilise plus de 200 bénévoles, il tente d'offrir des entrées différentes pour chacun.
En tout cas, il y a dans l'ADN de ce festival l'envie de partager, de transmettre, de témoigner de cette transmission. C'est pourquoi jeunes amateurs ou artistes professionnels confirmés se partagent les pistes du festival. Cette année nous fêtons les 10 ans des « CIRCLE » à Auch avec la Fédération Européenne des Écoles de Cirque, l'occasion d'accueillir des jeunes de 40 écoles supérieures professionnelles du monde entier. Les collégiens du Gers fréquentent aussi le festival et plusieurs d'entre eux démarrent un parcours de découverte et de pratiques sur l'année scolaire intitulé « Collégiens du Gers ! EN PISTE ¡», un dispositif imaginé avec le Conseil Départemental du Gers.

CIRCa est également un événement éco-responsable, labellisé Terra Gers®. En quoi est-ce important pour vous ?
Chaque festival est un temps privilégié d'échanges, l'occasion de questionner nos pratiques, de suspendre nos habitudes. Chez les circassiens d'aujourd'hui il y a une volonté forte de vivre autrement et de mieux respecter notre planète. Le temps du festival nous permet donc à la fois de sensibiliser davantage les participants, mais de rechercher comment la manifestation elle-même peut-être durable, faire du tri sélectif, ne pas consommer inutilement, favoriser les circuits courts… Il s'agit chaque année d'un défi et cela est plutôt réjouissant.

Si je vous dis ''Le Gers est une terre de rencontres et d'échanges'', à quoi pensez-vous?
Je pense que notre festival et le cirque caractérisent au mieux ces spécificités du Gers. J'ajoute volontiers « terre d'accueil » car c'est ce que nous renvoient les nombreux festivaliers qui font plusieurs centaines de kilomètres pour participer à cette fête du cirque actuel.

Pour terminer, si vous deviez qualifier le Gers en seulement 2 ou 3 mots, quels seraient-ils?
Le Gers, un territoire à forte humanité et qui ose. Ce n'est donc pas un hasard, si le cirque y a pris racine et s'y développe effrontément !
CIRCa pôle national des arts du cirque, Allée des Arts
32000 Auch
Téléphone : +33 (0)5 62 61 65 00
gers
en savoir +
Claire BortolussiVal d'Adour
gers
en savoir +
Eléonore GuérardArmagnac
gers
en savoir +
Marianne VergezAstarac
gers
en savoir +
Pierre CastéraArrats et Save
gers
en savoir +
Eric FitanVal d'Adour
gers
en savoir +
Véronique DelannoyLomagne
gers
en savoir +
Aurélie BaylacAuch et son pays
gers
en savoir +
Cécile TerraubeArmagnac
gers
en savoir +
Florence CastaredeArmagnac
gers
en savoir +
Hélène Archidec et Carine FitteAuch et son pays
gers
en savoir +
Marie Pascale BoucherArmagnac
gers
en savoir +
Marie-Claude Della VedoveAstarac
gers
en savoir +
Michèle CharrierVal d'Adour
gers
en savoir +
Sandrine et Nathalie MénégazzoLomagne
gers
en savoir +
Andrée BezeLomagne
gers
en savoir +
Alain BrumontVal d'Adour
gers
en savoir +
Florian CalvezAstarac
gers
en savoir +
Patrick de ChiréeAuch et son pays
gers
en savoir +
Pierre DubarryArrats et Save
gers
en savoir +
Philippe FezasArmagnac
gers
en savoir +
Marie-Christine FortArmagnac
gers
en savoir +
Cécile et Manu GUICHARDAuch et son pays
gers
en savoir +
Bruno MonflierLomagne
En vidéos
Fermer
haut de la page
Chargement en cours..