Portraits, Elles & Ils font le Gers

gers

Florian Calvez , portrait d'un(e) gersois(e)

WELCOME IN TZIGANIE

Astarac
Voici le portrait d'un gersois, Florian Calvez, créateur du festival Welcome In Tziganie. Ce festival est l'un des premiers de la saison. Grâce à lui, le Gers prend, le temps d'un week-end, l'air des Balkans avec l'événement devenu incontournable pour tous les amateurs de musique tzigane et balkanique. Pour la seconde année consécutive, la Tziganie prendra ses quartiers à Seissan, avec pour épicentre le Théâtre de Verdure du Soleil d'Or, où de grands noms de la scène tzigane et balkanique actuelle feront vibrer la foule jusqu'à une heure tardive. Faisons connaissance…

Bonjour Florian Calvez. Dites-nous tout! Qui êtes-vous? D'où venez-vous?

F. Calvez : Je suis né à Montmorency, dans le Val d'Oise. J'habite à Mirande depuis l'âge de 6 ans. J'ai grandi dans le Gers, en suis parti pour mes études de Tourisme puis de Stratégie de Développement Culturel à l'Université d'Avignon, entre autres, à l'issue desquelles je suis revenu notamment pour structurer et développer le festival Welcome in Tziganie.

Quel est votre site patrimonial ou naturel préféré?

F. Calvez : Il m'est bien difficile de choisir entre tous les magnifiques sites gersois, mais j'avoue apprécier tout particulièrement me balader sur le très agréable GR des coteaux de Lizet et de l'Osse vers Montesquiou, classé Natura 2000.

Comment l'aventure Welcome in Tziganie a-t-elle débutée ?

F. Calvez : J'étais étudiant en BTS Animation et Gestion Touristique Locale à Toulouse, et j'avais un projet culturel à mettre en place : étant passionné par les musiques tziganes et des pays de l'Est, et convaincu que les gersois y seraient réceptifs, j'ai lancé le projet Welcome in Tziganie. Grâce au soutien de mes proches, et à l'accompagnement de IMAJ, et du programme « Idée Jeunes » de la Jeunesse et Sport, la première édition eut lieu le 12 avril 2008 à la Fenière à Pavie pour les concerts, ainsi qu'au Ciné32 et à l'atelier des Berges du Gers d'Auch pour une exposition.

Dans le métier que vous exercez au quotidien, qu'aimez-vous faire? Quels sont vos petits plaisirs?

F. Calvez : J'aime partir en tournée avec les artistes pour qui je travaille tout au long de l'année : lors de ces tournées, qui représentent beaucoup de préparation en amont, je savoure leur temps de jeu sur scène et les échanges avec les artistes et les organisateurs qui nous reçoivent.

Je crois savoir que vous êtes également sensible au développement durable, avec notamment la démarche Terra Gers®. Pourriez-vous nous en dire plus ?

Oui, c'est vrai qu'au-delà de l'aspect festif du festival, nous avons à cœur qu'il évolue dans une démarche de développement durable. Nous renforçons au fil des années les actions en ce sens : en favorisant le lien social, en impliquant les publics qui ont peu accès à la culture, notamment les familles roms du quartier du Garros à Auch, dont plusieurs participent à présent activement au festival. Cette année nous avons renforcé le programme d'animations sur le quartier du Garros, en partenariat avec les acteurs locaux : il y aura des concerts, contes, rencontres avec des artistes du festival, ateliers artistiques…
Et nous essayons au maximum de limiter l'impact du festival sur l'environnement : nous avons fabriqué des toilettes sèches, des gobelets réutilisables, et il y aura des navettes mises en place par Val de Gers reliant la Gare d'Auch à Seissan tout au long du week-end !

Si je vous dis « Le Gers est une terre de rencontre et d'échanges », à quoi pensez-vous?

F. Calvez : Je pense à la magnifique offre festivalière que nous avons la chance d'avoir tout au long de l'année, qui atteste qu'effectivement le Gers est un département propice à de belles rencontres, et aussi que le gersois est très ouvert à l'échange et aux cultures du monde… Le festival Welcome in Tziganie en est une belle illustration : chaque année, de merveilleuses rencontres ont lieu entre les bénévoles, artistes et festivaliers !

Pour terminer, si vous deviez qualifier le Gers en seulement 3 mots, quels seraient-ils?

F. Calvez : Chaleureux, Ressourçant et Festif !

© Florian Calvez en compagnie de Sebastijan et Samet Salijevic (du Salijevic Orkestar – Serbie) © Barthélémy Chenaux
gers
en savoir +
Claire BortolussiVal d'Adour
gers
en savoir +
Eléonore GuérardArmagnac
gers
en savoir +
Marianne VergezAstarac
gers
en savoir +
Pierre CastéraArrats et Save
gers
en savoir +
Eric FitanVal d'Adour
gers
en savoir +
Véronique DelannoyLomagne
gers
en savoir +
Aurélie BaylacAuch et son pays
gers
en savoir +
Cécile TerraubeArmagnac
gers
en savoir +
Florence CastaredeArmagnac
gers
en savoir +
Hélène Archidec et Carine FitteAuch et son pays
gers
en savoir +
Marie Pascale BoucherArmagnac
gers
en savoir +
Marie-Claude Della VedoveAstarac
gers
en savoir +
Michèle CharrierVal d'Adour
gers
en savoir +
Sandrine et Nathalie MénégazzoLomagne
gers
en savoir +
Andrée BezeLomagne
gers
en savoir +
Alain BrumontVal d'Adour
gers
en savoir +
Patrick de ChiréeAuch et son pays
gers
en savoir +
Pierre DubarryArrats et Save
gers
en savoir +
Philippe FezasArmagnac
gers
en savoir +
Marie-Christine FortArmagnac
gers
en savoir +
Marc FOUILLANDAuch et son pays
gers
en savoir +
Cécile et Manu GUICHARDAuch et son pays
gers
en savoir +
Bruno MonflierLomagne
En vidéos
Fermer
haut de la page
Chargement en cours..